Les clopes à 10 balles ?

Bonjour. Café…. et naturellement Clope. (Les plus beaufs d’entre vous ne pourront s’empêcher d’ajouter « caca »….)

Qu’apprends-je ce matin ??? Emmanuel Macron propose (ou imposera sous peu ) le paquet de clopes à 10 euros ???

Mais pourquoi diantre le fumeur, encore et toujours lui….?

Quand tu voyages dans le monde, tu te rends compte que le Français est perçu comme un bourge qui râle, qui fait la grève tout le temps, qui mange très bien en buvant du vin et qui fume comme un gros pompier.

Et voilà que, sur un malentendu Manu a décidé qu’on allait nous enlever une de nos plus belles qualités pour gagner plein d’argent….

Mais Bon sang de Bon soir, je me demande quand va s’arrêter cet acharnement constant sur le fumeur…. ??!! JE SAIS. Fumer c’est mauvais pour la santé…. Mais si tu vas par là, y’a tellement de trucs mauvais pour la santé. Pourquoi cette obsession pour la clope ?

« Et si on foutait les fumeurs à la porte de TOUS les lieux publics ?? Et si on leur vendait des produits moches avec des photos ignobles dessus ? Et si on augmentait le prix du produit moche sans raison ? Et si on les entassait dans des cabines pour qu’ils s’asphyxient entre eux encore plus vite ???  »

Sérieusement…? ? ? NON. Je respecte les non-fumeurs autant que possible et en aucun cas je voudrais qu’on leur enlève leur droit de non-fumer… mais j’aimerai qu’en retour le non-fumeur accepte ma différence … C’est trop demander ?

View this post on Instagram

#paquetneutre #Posca #k7

A post shared by CaroChimo (@carochimo) on

Je connais des gens qui aiment boire de l’alcool, c’est mauvais pour la santé aussi, boire. Parfois, ces gens rentrent chez eux complètement bourrés en mettant la vie d’autrui en danger et pourtant ????
On ne les a pas forcés à boire dehors par -6° comme des chiens, ils n’auront pas croisé une seule image de cirrhose du foie au cours de leur soirée, ni même une image d’enfant mort dans un accident de la route sur leur bouteille de champagne… On ne lui aura pas demandé de s’entasser dans une pièce avec une quarantaines d’inconnus pour respirer à pleins poumons des vapeurs d’alcools….
Non… L’alcool tue mais c’est pas pareil… OK.

Pourquoi on ne colle pas des photos de gens malades sur la malbouffe ? des photos de cancers du poumon sur les pots d’échappement ? Pourquoi on dessine pas des gens morts sur les passages piétons ? C’est dangereux les passages piétons pourtant. Pourquoi on dessine pas des carottes géantes sur les banques puisqu’elles nous en mettent régulièrement ? Ou des post-it sur le front de tous les politiques qui nous l’ont faite à l’envers, histoire qu’on n’oublie pas qu’ils sont dangereux ??

Nan parce que si Emmanuel Macron se sent créatif pour signifier aux fumeurs qu’ils sont des parias en France, moi aussi j’ai des idées de messages à faire passer à d’autres qui rendent la vie pas possible…

View this post on Instagram

C'est pas moi. C'est mon ombre.

A post shared by CaroChimo (@carochimo) on

Fumer, c’est certes mal, mais ca reste encore une liberté en France. J’aimerai bien savoir jusqu’à quand… Histoire d’organiser mon pot de départ….

Vous n’aurez pas ma liberté de fumer, c’est moi qui décide quand j’arrête, ok ?!! (Florent Panini)

I Love My Neighbours & le clip de l’année.

I Love My Neighbours. Un de mes groupes favoris. 10 ans d’existence. Un pur produit fabriqué en France… dans le 94.

J’ai raté absolument TOUS leurs concerts depuis 10 ans. Que voulez-vous ? Ca doit s’appeler le talent.

Mais figurez-vous qu’ils viennent de sortir un EP et le 3 éme single de leur futur album… « Hello »

Un titre au top. Ok… Et un clip de dingue signé Raphael Lopez.
Sublime compte-rendu d’une société qui vit pour le buzz.

Si le clip tourne le buzz en dérision, je ne souhaite qu’une chose, qu’I Love My Neighbours fasse le buzz et annonce une tournée avec mille dates, histoire qu’une fois au moins dans ma vie, je puisse les voir sur scène.

Matte-moi ça et si tu aimes, crée le buzz.

J’avais perdu mon mot de passe. Mon chien l’a mangé.

Hello lecteur, Hello lectrice.

Désolée pour cette quinzaine de jours de silence, c’est pas les idées qui manquaient, ni le temps d’ailleurs (Hasthag Team Chômage ) mais bien la motivation. Pour dire tout à fait vrai, je croyais être sur un projet brûlant pour la rentrée qui a mobilisé toute mon âme et mon énergie ces derniers jours… et depuis hier soir, je sais qu’on a préféré confier le projet à quelqu’un d’autre… C’est la vie.

C’est rigolo 2017. Rien ne se passe comme je l’ai prévu. Dès que j’ai la moindre certitude sur un truc, il se passe l’inverse… Je ne me souviens pas d’avoir déjà vécu ça à un autre moment, dans ma courte vie… Une chose est sûre, je ne contrôle plus rien et mon instinct s’est barré en vacances avant moi je crois….

C’est rigolo 2017. On entre dans le 7éme mois de l’année et il ne se passe toujours RIEN dans ma vie. Et voilà que c’est pile l’année où j’ai décidé d’en faire un blog. De ma vie…. (Quand je vous dis que tout marche à l’envers).

RIEN, j’exagère… Je l’ai jamais autant remplie de « petits plaisirs simples » comme on dit…. J’ai jamais autant écouté de musique ou regardé passer les nuages, j’ai jamais autant pris le temps de voir mon sucre fondre dans le café…Ca fond relativement vite, c’est fascinant. J’ai jamais autant visité Paris… Je ne savais pas, avant cette année, combien de tommettes il y a sur le sol de mon salon…. Et pourtant, j’habite l’appartement depuis 10 ans….! Bref, comme vous le lisez, j’profite à fond de la vie pendant que vous bossez…

Je ne vais pas décrire ce téléphone qui sonne forcément moins, je vous laisse regarder Vivement Dimanche pour entendre parler de ce phénomène…

Et je vous la fais courte aussi sur le fait qu’on devient complètement débile au chômage. Imaginez-vous que je commence à ressentir une petite joie quand je sais qu’il faut que je descende chez Franprix acheter un truc….

« Ca me fera une petite sortie » …

Parce qu’il est hors de question que cette situation ne perdure… Et parce qu’il reste encore 5 mois en 2017 pour me prouver qu’on ne peut décemment pas passer une année entière au fond d’un trou …. Je vous annonce ici solennellement que je commencerai « N’importe quel taf » à partir de septembre…

Et tant pis si devant ma bouche pas de micro, mais une belle caisse enregistreuse… Vous n’imaginez pas combien se lever le matin pour faire quelque chose de concret a du sens.

Je commence ce blog en ventant les mérites d’une société où tout le monde serait marié à Paul Emploi, une belle civilisation de chômeurs, et je reviens trois semaines après vous raconter combien j’aimerai avoir un travail…. Avoue que c’est pour ça que tu aimes lire ce blog… Ici ca change d’avis comme de chemise !

Comme je te l’ai expliqué plus haut, j’ai jamais autant écouté de musique et heureusement les prochains articles de ce blog parleront moins de ma vie, et plus de musique. J’espère que tu seras là.

Passe une bonne journée dans ce monde de folles ❤ !

Le chômage. C’est long. Et c’est chiant aussi.

Je vous ai écrit dans un article précédent à quel point ce serait super si la France Entière pouvait être au chômage…. (D’ailleurs, je continue à faire l’organigramme de mon futur gouvernement.. j’ai reçu vos candidatures, et ce sera Maud et Betty au ministère du Rock’n’roll, Julien au ministère de l’Alimentation, Marie sera ministre du yoga et du bien être, Clélia à la com’ Ninou et Julie au Ministère de l’apéro et Pascal et Alexis, pour le moment je vous nomme barman de l’Elysée, mais votre poste pourra évoluer d’ici 2022…. Ce futur gouvernement tourne un peu autour de l’alcool… On cherche donc encore des gens spécialisés dans la drogue…
carochimo33@gmail.com )

Bref, d’ici 2022 et pour une durée encore indéterminée, je suis au chômage… J’ai peine à réaliser que ca fait déjà 6 mois.

Ce qui est fascinant avec le chômage, c’est tout ce temps que tu as… Et ça, c’est formidable. Ca te permet d’envisager des choses auxquelles tu n’aurais jamais eu le temps de penser en ayant un travail… Du temps, comme s’il en pleuvait…. Le problème, parce qu’il y en a un quand même… c’est que si tu dis à tes proches que tu trouves le temps long, alors là, c’est la déferlante des activités ringardes…. «Caro, comme t’as le temps, ca t’ennuie de venir chez moi pour attendre le livreur Darty, comme il est sensé passer entre 9h et 18h, je peux pas prendre une journée de congés pour ca quand même…..» «Caro, tu veux pas m’accompagner à la Caf, y’a que toi qui est dispo en semaine» «Caro, ca te dirait de repeindre l’intérieur de mes placards, comme t’as le temps»

View this post on Instagram

Le chômage… suite.

A post shared by CaroChimo (@carochimo) on

Détrompe-toi tout de suite si tu pensais qu’on s’ennuyait au chômage… Non non. Perso, je viens de ranger mon dressing par saisons, par couleurs et par tailles, je me suis tâtée pour l’ordre alphabétique, mais je me suis dit que j’aurai le temps de le faire plus tard….
J’ai aussi fait le ménage de printemps, d’été et même d’hiver…. J’ai retaillé tous mes crayons de couleurs (ca faisait un moment que ca n’avait pas été fait), j’ai aiguisé mes couteux, j’ai fait les vitres, mais comme il a un peu plu, je les ai refaites, j’ai réécouté tous mes disques, mais c’est vraiment au moment où j’ai commencé à lire Closer à la laverie que je me suis demandé où diable ma vie était en train de foutre le camp ???

Ce qui fait vraiment chier dans la notion de chômage, c’est pas le chômage en lui même, c’est surtout ne pas savoir quand ca s’arrête…. Y’aurait une date de fin, ca serait largement supportable, mais le principe du chômage, c’est que ca peut vite tourner au CDI… Et pas celui dont tout le monde rêve hein….

L’autre jour, j’ai «rêvé» que j’étais à Pole Emploi et que le conseiller m’expliquait que j’avais de la chance d’avoir trouvé mon CDI chômage, qu’il était très heureux pour moi et qu’il espérait que l’aventure ne faisait que commencer…. Je me suis réveillée, en sueur à 4h du matin et fébrilement j’ai fait des crêpes….

Nan en fait, le chômage, c’est bien si c’est un projet d’équipe, si on fait ca en groupe… Donc, là, soit vous quittez tous votre boulot, et je veux bien prolonger mon chômage pour profiter avec vous, soit vous continuez d’aller bosser tous les jours et auquel cas, il faut vite me trouver du travail sinon, vous êtes prévenus, après les dessins chelous, après le blog d’ado à passé 33 ans, je me lance dans la conception de monuments célèbres fabriqués en allumettes OK ?

Le fabuleux destin de Sixto Rodriguez.

En 2013, je faisais mon sac pour aller voir l’Afrique du Sud pendant un mois. Je ne sais pas pourquoi, je faisais une fixette sur Nelson Mandela, le Cap de Bonne Espérance, nager avec des requins et voir des pingouins s’ ébattre sur une plage de sable blanc…

Je suis donc allée régler mes comptes avec ce pays magnifique, vu comme l’un des plus dangereux du Monde en terme d’insécurité… Je ne sais pas comment je dois le prendre, mais personne ne m’a molestée, ni violée, ni agressée, pff… que du respect, des gens merveilleux, chaleureux et bienveillants… pff…Tout se perd ma bonne dame 🙂

Mais c’est pas du tout là où je veux en venir ….

Musicalement, j’espérais secrètement rencontrer le groupe Die Antwoord, un duo sud-africain complètement fou… pas de bol mon voyage correspondait jour pour jour avec leur tournée aux States…

Ils sont fous comme je suis fan. Beaucoup.

Autre style, Autre centre d’intérêt musical en Afrique du Sud… La fascinante carrière de Sixto Rodriguez.

Pourquoi fascinante ?

Déjà son histoire commence bizarrement… Il s’appelle Sixto parce que c’est le sixième enfant de sa famille… «Bonjour je m’appelle 6 et je tiens tout d’abord à remercier mes parents… sans qui j’aurai sans doute jamais appris à compter aussi vite….»

Il vit à Detroit, dans le Michigan et arrête l’école à 16 ans pour jouer de la musique dans les bars… Des reprises des Stones, des Beatles ou de Bob Dylan… Il commence à balancer quelques compos, mais il est tellement timide qu’il a l’habitude de tourner le dos au public quand il joue ses propres chansons sur scène.

Vers 25 piges et à force de jouer dans des bars glauques de Détroit, Sixto Rodriguez finit par signer avec un label et sort 2 disques…. 2 excellents disques qui vont faire un vieux bide commercial aux Etats Unis… Même s’il avait commencé à le composer …Il n’y en aura pas de 3 éme….

En 1972, il a 30 ans. Il arrête la musique… Et retourne à une vie de civil galérien… Il enchaîne les boulots alimentaires et fonde une famille dans l’indifférence générale…. Il travaillera sur les chantiers de Détroit comme ouvrier, peintre en bâtiment ou au ramassage d’ordures. Il bossera dans une laverie. Il sera aussi pompiste ou ouvrier agricole…. Une vie de fins de mois difficiles….

Sauf que pendant ce temps là, et sans qu’il n’en ait jamais eu la moindre idée… Le mec est devenu une véritable star de l’autre côté de la planète. Une icône en Afrique du Sud…

Et ouais gros… Mais dans les années 70, je te rappelle qu’on avait même pas encore vu une Game Boy, alors les chaînes youtube ou Twitter …Du coup en Afrique Du Sud, tout le monde le connaît et tout le monde le croit mort….

Les Cassettes audios copiées de ses chansons rebelles, se vendent tellement bien au Cap, que Rodriguez devient sans le savoir une véritable figure du mouvement anti apartheid…
Au point que des disquaires du Cap se mettent à chercher sa trace et appellent qui en sait plus sur ce chanteur disparu des écrans radars à se manifester… faute d’infos cohérentes et vu que personne n’a l’idée d’aller le chercher dans une laverie ou sur un chantier aux Etats Unis.. la rumeur veut que l’artiste se soit immolé par le feu ou suicidé par balle sur scène, dans les années 70… D’autres rumeurs le disent vivant mais en hôpital psychiatrique, ou en prison pour avoir tué sa compagne….Ou alors, il serait mort d’une overdose d’ héroïne….

Dans les années 80, des maisons de disques s’emparent du phénomène et rééditent les 2 albums … Boom ! Disque d’or, la jeunesse blanche Sud Africaine fait de lui un héros et pendant ce temps là, Sixto ne touche pas un rond aux Etats Unis…et continue sa petite vie de chantiers pour des salaires de misère…

Ce n’est qu’en 1996, Sixto a alors 54 ans … que la fille aînée du chanteur inconnu (pas si inconnu) tombe sur un site internet dédié à son père… Elle comprend qu’on le croit mort à l’autre bout du monde et prend conscience du succès de fou qui attend papa en Afrique du Sud…

Elle prend contact avec les auteurs du site… Et voilà comment en 1998, Rodriguez se fait une tournée à guichets fermés en Afrique du Sud avec ses albums sortis 30 ans avant… et pas que. C’est reparti pour lui…. Les tournées pendant 10 ans un peu partout…. En Suède, en Australie, à Londres et même aux Transmusicales de Rennes… Le grand timide profite un peu du succès sans cependant percevoir le fric qui a été gagné grâce à ses disques pendant sa phase d’anonymat.

Cette hallucinante histoire a fait l’objet d’un magnifique docu, si tu l’as pas vu, je te le sur-conseille. Searching For Sugar Man où le point de vue du disquaire qui a passé une bonne partie de sa vie à enquêter sur la disparition de Rodriguez, jusqu’à le retrouver…

Magnifique B.O qui fut la B.O de mon voyage.

Ces derniers temps… peu de news de Sixto Rodriguez, ses dernières prestations live ont été lourdement critiquées, l’artiste s’étant mis de sacrées caisses au vin rouge avant de monter, titubant, sur scène pour faire du playback. Hum.

Ce qu’il faut retenir de cet article, je crois… C’est qu’on peut être très talentueux dans l’indifférence générale et qu’il faut absolument connaître le destin de Sixto Rodriguez où à défaut, l’avoir au moins écouté une fois !

L’humour. C’est drôle.

Je publiais il y a 2-3 jours un article sur Donald Trump… Pour vous dire avec des mots simples tout le bien que je pense de ce sac à m*****

Ce matin je réalise qu’il y a des gens bien plus premier degré que moi dans la comparaison entre la grosse citrouille qui sert de président aux américains et… le caca.

Entre « salut, je construis un grand mur, ca va régler tous nos problèmes de migrants « et «Non, laissez moi je suis débile et je ne veux pas sauver la planète parce que je pense qu’elle n’est pas en danger…» Donald Trump en ce moment… on dirait un autre cousin germain de Christine Boutin (pas celui avec lequel elle s’est mariée donc) ….

Beaucoup Trop de neurones manquants….

Et c’est comme ça qu’un avocat mexicain, un peu chauffé par les punchline de Donald Trump, a décidé de se faire de l’argent en commercialisant du papier toilette à l’effigie du gros débile.

MAIS JE DIS OUI !!

Après avoir visité la Trump Tower, essuyez-vous avec le Trump Paper, un seul slogan « Une douceur sans frontières »

MAIS JE DIS OUI !!!

Et en plus j’apprends que 30 % des bénéfices seront reversés à des associations d’aides aux migrants….

C’est la meilleure idée de l’année. A la question peut-on rire de tout ? Je réponds que c’est indispensable.

Je suis… Je suis… Je suis plus.

Je Suis… Je suis…. Julien Lepers. (Haha. On pense à lui, un peu… et on oublie)

Ca a commencé avec JE SUIS CHARLIE. On l’était tous. à base de bannière, de photo de couverture et même de photo de profil.

On n’avait pas peur de dire à tout internet qu’on était triste, qu’on voulait plus de cette merde de terrorisme, qu’on pensait bien aux victimes et à leurs proches….

On oublie que Charlie, c’était y’a 2 ans et demi. On s’est soulevé comme un seul homme contre ces petites baltringues perdues… On a pleuré…On a marché avec des crayons, on a allumé des bougies, on a crié qu’ils n’auraient pas notre haine, ni notre liberté…

Et puis ca a recommencé… souvent. Partout… Loin … Au Nigéria, en Egypte, au Pakistan, au Kenya, au bout de la rue au Bataclan, à Nice … à Bruxelles, à Manchester, à Londres, sur les Champs Elysées…. Partout, tout le temps, tout près….

On fait quoi ? On change nos photos de profil tous les jours, on pleure chaque jour comme si c’était le premier attentat de notre vie ? On prie pour que ca s’arrête ? On arrête de sortir ? On rallume une bougie ?

J’ai pas bien compris ta philosophie, Daesh… Tu veux tous nous saigner jusqu’au dernier ? Gars, t’as de la marge… On est des milliards à ne pas être tout à fait d’accord avec toi….T’as du boulot …. Et une fois que t’auras fini, tu vas faire quoi ? Quand vous ne serez plus qu’entre clones à penser pareil sur ta Terre toute pure, il va se passer quoi ? Ouais. Je suis sûre que si tu me lis, toi aussi tu le trouves un peu débile, au fond, ton projet…. Des morts et des gens malheureux, de la haine et du sang pour Allah ? Mais rentre chez ta mère, elle fait des crêpes… Et le mec pense qu’il va aller au paradis en saignant des gens qui ont rien demandé à coups de machette, de kalash ou de roue de camion…. le tout pendant le Ramadan… Je ne sais pas qui te coache mais je ne pense pas que tu soies Musulman…ou alors autant que je le suis… pas.

Je suis évidemment Londres aujourd’hui, mais je suis surtout saoulée. Saoulée de ne presque plus être surprise… Saoulée d’être aussi impuissante. Je suis fatiguée de devoir cohabiter avec cette merde. Et je suis sûre de pas être la seule.

Je suis plus du tout.